Chapelle du Crucifix — Le Croisic

Chapelle du Crucifix — Le Croisic

Facebook

LA CHAPELLE DU CRUCIFIX
– à l’entrée du Croisic –

Inscrite à l’inventaire des monuments historiques le 29 mars 1952.
Cette chapelle située à l’entrée du Croisic au lieu-dit : « la barrière » représente un très beau travail de la fin du XVème – début du XVIème de style ogival flamboyant breton.

Le vocable : unique en France dit-on, mais pour ceux qui admettent que Croisic découle du breton « Kroazic » qui veut dire « petite croix » ce vocable est bien choisi puisque cette petite chapelle est une des plus anciennes de la Presqu’île.

Le Promoteur : Ce fut Rodolphe Karahes qui a été le généreux fondateur donateur de cette chapelle. Laïc et paroissien de Batz, près du port du Croisic, appartenant à une famille commerçante, lui-même devait être un riche armateur, car, sur la première bulle figure St Rodolphe patron donateur, ainsi que les armes de Bretagne et un navire faisant route, voiles déployées.

Le 4 mars 1942 la chapelle est devenue propriété de l’Association Diocésaine de Nantes « paroisse du Croisic ». Achetée à Mme de Reggio et à Mr de Partz, l’acte notarié est signé par Mgr. Villepelet, évêque de Nantes.

Cette chapelle à été édifiée à l’endroit même où dit-on Saint Félix baptisait les derniers saxons au VIème siècle.

Marie-Annick Nicol